Espaces Lacan

Espaces index

Commentaire parlé sur la Verneinung de Freud  (1925)

1. "Je t'apporte l'enfant d'une nuit d'Idumée." (J. L.)
2. La traduction française de la Verneinung de FREUD est parue dans le t.VII, n°2 de l'organe officiel de la Société psychanalytique de Paris, soit en 1934, sous le titre de La négation. Le texte allemand est paru d'abord dans Imago, IX, en 1925, et a été reproduit en plusieurs recueils d'oeuvres de Freud. On le trouvera dans G. W. XIV, dont il est le second article, p. 11-15.
3. Sens qu'indique assez la phrase qui suit en enchaînant sur la Verurteilung, c'est-à-dire la condamnation qu'elle désigne comme équivalent (Ersatz) du refoulement, dont le même doit être pris comme une marque, comme un certificat d'origine comparable au made in Germany imprimé sur un objet. (J. L.)
4. "Bei Fortbestand des Wesentlichen an der Verdrängung", (G. W., XIV, p. 12).
5. Nous entendons donner un jour à ce terme sa stricte définition pour l'analyse - ce qui n'a encore pas été fait. (J. L. 1955). Promesse tenue depuis (1966).
6. Die allgemeine Verneinungslust, der Negativismus mancher Psychotiker, ist wahrscheinlich als Anzeichen der Triebentmischung durch Abzug der libidinösen Komponenten zu verstehen (G. W., XIV, p.15).
7. Mots ajoutés. Ils seront indiqués désormais par les mêmes brackets.
8. Bejahung.
9. G. W. .XIV, p. 15.
10. Einbeziehung.
11. Le séminaire où J. L. a commenté l'article Au delà du principe de plaisir, n'a eu lieu qu'en I954-55.
12. Mots ajoutés par le rédacteur, conformément au texte de Freud : Der erste und nächste Zweck der Realitätsprüfung ist also nicht ein dem Vorgestellten entsprechendes Objekt in der realen Wahrnehmung zu finden, sondern es wiederzufinden, sich zu überzeugen, daß es noch vorhanden ist. G.W., XIV, p. 14.
13. L'auteur veut-il indiquer ici la réminiscence platonicienne? (J.L.)
14. Allemand : Abzug : défalcation, décompte, retenue, "ce qui est défalqué dans le plaisir à nier, ce sont les composantes libidinales". La possibilité en est référée à la Triebentmischung qui est une sorte de retour à l'état pur, de décantation des pulsions dont l'usage traduit très médiocrement le terme par désintrication des instincts.
15. La façon admirable dont l'exposé de M. Hyppolite serre ici la difficulté nous paraît d'autant plus significative que nous n'avions pas encore produit les thèses que nous devions développer l'année suivante dans notre commentaire de l'Au-delà du principedeplaisir, sur l'instinct de mort, à la fois si éludé et si présent dans ce texte.
16. Souligné par Freud.